Decasia : « An Endless Feast for Hyenas », festin de rois

Quand je suis arrivé à Paris en 2015, ma culture musicale tournait autour de deux énormes piliers : le hard rock d’un côté, le punk de l’autre. Si j’ai toujours eu quelques accointances pour une certaine forme de heavy ainsi que pour le psyché par exemple, c’étaient là mon alpha et mon omega. L’arrivée dans la…

Un jour, un album n°27 : «Licancabur», Red Sun Atacama

Je n’y connais quasiment rien au stoner et à ses dérivés. C’est un genre vers lequel je suis allé il y a moins de trois ans, découvrant que, derrière cette appellation, il y a vraisemblablement autre chose que les Queens of the Stone Age, dont je connaissais au final plus la réputation que la musique…