Red Sun Atacama : « Darwin » et ses sillons ardents

Après Decasia il y a quelques semaines, retour à la chronique musicale en ce début de Juillet avec un album paru tout récemment, Darwin. Une petite galette de stoner (pour faire simple mais on va détailler plus tard) que nous devons à Red Sun Atacama, groupe français qui vous évoquera sans doute quelque chose si vous…

Decasia : « An Endless Feast for Hyenas », festin de rois

Quand je suis arrivé à Paris en 2015, ma culture musicale tournait autour de deux énormes piliers : le hard rock d’un côté, le punk de l’autre. Si j’ai toujours eu quelques accointances pour une certaine forme de heavy ainsi que pour le psyché par exemple, c’étaient là mon alpha et mon omega. L’arrivée dans la…

IDLES : colère saine pour un avenir radieux

Alors que leur dernier album, Crawler, est sorti tout récemment (le 12 Novembre dernier), il m’a pris l’envie de vous parler d’Idles. Si je pensais d’abord le faire à travers une chronique de ce nouvel opus du groupe, je me suis vite rendu compte que j’avais besoin de viser plus large pour évoquer tout l’amour que…

Un jour, un album n°30 – « Obstacle », Howard

A force de si peu chroniquer d’albums, je me rends compte que lorsque je m’y essaie désormais c’est uniquement pour parler de choses qui me tiennent véritablement à cœur ou, ce n’est pas idiot non plus, qui m’ont tout simplement ravi plus que la moyenne. Et cette semaine, c’est un peu des deux que je…

Jack White avant les Stripes : parcours d’un ambitieux

On ne présente plus Jack White. Né John Anthony Gillis, le musicien a accédé depuis longtemps maintenant à une notoriété mondiale aux côtés de Meg White grâce aux illustres White Stripes qui ont largement contribué au revival de la scène garage dans les années 2000. Non content de cette réussite, White ne s’est pas assis…

Un jour, un album n°28 – « 1971 », Fuzzy Grass

Amateurs et amatrices de rock à l’ancienne, puisé dans les années 1970, ouvrez grand vos esgourdes : Fuzzy Grass a sorti son premier album ! Trois ans après la formation du groupe, voici 1971, un opus qui fleure bon les meilleurs moments de l’histoire du rock psyché grâce à quatre musiciens (dont une musicienne) gavés…